Skip to main content

Les spectacles d’humour sont très présents cette année au festival. Il est difficile de faire un choix. Seul(s) est un one man show un peu différent.

Seul(s): résumé

Le spectacle commence, le comédien vient nous expliquer qu’il manque les rires et les applaudissements sur la captation d’hier. Au moment de commencer le spectacle, il reçoit une note de sa partenaire qui l’abandonne seul sur scène. Au moment d’annuler le spectacle, on lui apprend que c’est à lui de rembourser les places du public. Il décide donc de se lancer dans un spectacle en duo seul.

Pas vraiment seul sur scène

Karim Mendil a une essence tellement grande sur scène qu’il laisse une place très importante au public. Il prend le public à témoin, le questionne et joue avec lui. Il rebondit sur ce que lui dit le public. Même quand c’est complètement incongru. On voit qu’il prend du plaisir à le faire. Et il nous donne du plaisir aussi.
Il rie de son public mais avec son public.

Une idée originale

Souvent les one man show sont des comédiens qui viennent parler de leur vie ou d’une expérience qu’ils ont vécu. Karim Mendil décide de changer les codes en faisant un spectacle d’humour avec une trame théâtrale. L’idée de départ, celle d’improviser un spectacle à cause du départ de la comédienne est extrêmement originale. Et ça ouvre la possibilité à des situations inédites et cocasses.

Une variété de sujets

Seul(s) reste quand même un one man show humoristique où beaucoup de sujets sont abordés. Les enfants, l’argent, les relations homme femme et même les études statistiques. Tout est prétexte à rire et Karim Mendil nous fait rire aisément.

Seul(s): fiche technique

Pour aller voir ce premier duo jouer en solo du monde, vous devez vous rendre à la petite caserne tous les jours à 17h sauf les mercredis.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.