Skip to main content

Une des choses que je préfère durant le festival d’Avignon c’est qu’on rencontre des talents qui seront sûrement les stars de demain. J’ai ce pressentiment en voyant J’appelle mes frères.

J’appelle mes frères: résumé

Après deux explosions au centre ville, Amor reçoit les appels de ses proches. Il va essayer de choisir la bonne attitude a adopté face à ces événements. La pièce montre son cheminement intérieur dans une ville meurtrie par les attentats.

Un sujet lourd mais indispensable

Après deux ans de Covid, vous aimeriez sûrement voir des pièces légères. Malgré tout vous devez aller voir cette pièce car le sujet qu’elle traite est terriblement actuel. En effet, nous n’avons toujours pas réglé les questions autour de l’identité, la prescription de l’autre et de l’étranger. La force du texte, c’est d’aborder ces sujets sans être moralisateur. Surtout on évite l’écueil de la séparation stupide du blanc et du noir. Il existe de nombreuses zones grises et c’est dans celles-ci que nous voyageons durant toute la pièce.

Une mise en scène au service du texte

Floriane Delahousse signe une mise en scène originale. La mise en scène est légère et n’alourdît pas l’atmosphère inutilement. L’intelligence de cette mise en scène est de nous mettre des le départ dans l’ambiance. Pas besoin de longues explications pour comprendre chaque élément et chaque changement. Comme cela, on peut rester focus sur le texte et sur les comédiens.

Un spectacle qui interpelle

L’identité est au centre de ce spectacle. Dois-t- on quand un attentat se produit changer qui on est pour ne pas paraître coupable? Pourquoi nous demandons toujours à des innocents de prouver celle-ci du fait de leurs origines? Sommes nous condamnés à des schémas binaires entre le bien et le mal?
Voilà une partie des questions que ce spectacle vous forcera à vous poser.

N’oublions pas les comédiens

Les 4 comédiens sont extraordinaires montrant des talents différents durant toute la pièce.
Une mention spéciale pour Lionel Correche qui nous embarque avec lui dans sa lente descente aux enfers paranoïaques.

J’appelle mes frères: fiche technique

Vous devez absolument vous rendre au théâtre de la porte Saint Michel tous les jours à 19h sauf le mardi

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.