Skip to main content

Quand on fait le festival d’une année sur l’autre, on recroisse des gens qu’on apprécie. C’est le cas de Bernie surkiffe. L’année dernière pour son premier Avignon, j’avais réalisé une interview.

Bernie surkiffe: résumé

Bernie veut changer de vie. Et après 30 ans de mariage et un boulot pépére à l’éducation nationale, elle décide qu’elle veut devenir la Dalida de l’humour. Evidement quand elle en parle à son mari, Jacquot, celui-ci ne veut rien entendre. Bernie nous raconte comment elle a dut affronter sa famille et ses amis pour être sur scène aujourd’hui.

Une galerie de portrait

Durant une heure, Bernie va enchainer les personnages dans un rythme endiablé. Sa belle mère, sa meilleure amie, sa belle fille, tout le monde y passe pour notre plus grand plaisir. Bernie réussit à incarner chaque personnage de manière différente et nous voyons sur scène différentes personnes. C’est un exercice assez complexe qu’elle relève avec brio.

Un humour acidulé

Bernie campe le rôle d’une bourgeoise avec un humour acidulé. Elle dit ce qu’elle pense mais pas de manière frontale. Elle va suggérer des choses, les faire comprendre sans les nommer. Une vraie peste qui nous fait rire. Du moment où elle ne s’en prend pas à nous. Qu’est ce qu’on rit quand elle parle à sa copine de sa coupe de cheveu, ou quand sa belle mère gâche son accouchement… Oui oui sa belle mère a gâché son accouchement.

Interaction avec le public

Plus la salle est remplie, plus Bernie surkiffe. Elle adore prendre le public à témoin, le rendre complice des ses vacheries ou lui envoyer des pics humoristiques. Allez y en groupe vous allez vous régaler. Mais attention car votre tour viendra aussi. C’est un spectacle pour tout le monde.

Bernie surkiffe: fiche technique

Pour aller voir la Dalida de l’humour vous pouvez vous rendre au théâtre de la petite caserne tous les jours sauf le lundi à 22h

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.