Skip to main content

Nous voilà encore une fois confiné. On parle d’une réouverture des salles de spectacles de manière progressive pour la mi-mai. Doit on y voir un espoir pour le festival off 2021 d’Avignon qui se tient en juillet. En cas, tout le monde veut y croire. Moi aussi. C’est pour cela que je continue à vous proposer régulièrement des chroniques des Noctambules avec des spectacles qui vont se tenir dans le festival Off 2021 d’Avignon de cette année. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir Accusé et Beyrouth Hotel.

Accusé: une pièce nécessaire pour le festival off 2021

Accusé, festival off 2021

Accusé

Cette pièce met en avant un sujet au combien d’actualité et qui avec la pandémie est malheureusement passé au second plan.

L’histoire

Accusé est une pièce qui se passe dans un tribunal. On y juge Gaspard. Gaspard se présente comme un charmant fils de bonne famille, un élève studieux, le gendre idéal. Pourtant Gaspard est jugé pour le viol de Louise. Durant tout le déroulé de la pièce, nous seront les spectateurs et les jurés de ce procès.

Une image de la justice

La mise en scène de la pièce, nous permet de rentrer dans cette histoire et d’avoir le recule nécessaire pour comprendre les tenants et les aboutissants du procès. On commence avec un homme dont on connaitra l’identité qu’à la fin de la pièce. Il sera notre voix off qui expliquera ce qui s’est passé avant le procès. Grâce à lui, on comprend qu’il y a quelque chose qui ne marche pas dans la justice. Une victime qui attend 5 ans le procès. 5 années bien utilisé par l’accusé pour préparer sa défense. Une enquête à charge. Mais à charge contre la victime. Un jugement lourd de conséquence.

Une mise en scène épurée

La mise en scène est très épurée. Seulement deux chaises sur le plateau. Pas de décor à outrance qui nous permettrait de nous échapper. Tout a été pensé pour qu’on reste accrocher au texte. Celui-ci est puissant et percutant. Pas de grande envolée lyrique ou de jeu de mot, ici on raconte la vie, la vraie. La voix off qui se personnalise dans un homme, nous permet de rentrer encore plus profondément dans ce drame qui se joue devant nous. Rarement on aura l’expérience d’aller aussi loin dans une pièce de théâtre.

La mise en scène permet de briser cette barrière invisible qui sépare les spectateurs du spectacle. Nous devenons les acteurs de la pièce qui se déroule devant. Malgré nous. C’est une expérience que je vous conseille de vivre durant le festival off 2021.

Une compagnie capable de beaucoup

Accusé n’est pas la seule pièce qui sera présentée par la compagnie de la Baronnerie. J’ai déjà parlé d’une autre pièce que cette compagnie va présenter durant le festival off 2021. Dans Fallacia, les comédiens nous font rire dans un Vaudeville décapant. Alors que dans Accusé, ils nous questionnent, nous interrogent sur un sujet grave et toujours présent dans l’actualité.La compagnie de la Baronnerie du nom de sa fondatrice Clémence Baron est une très jeune compagnie (créée en 2020) mais qui a déjà tout d’une grande. Cette compagnie de théâtre est une des compagnies à suivre durant le prochain festival d’Avignon.

En attendant de pouvoir les voir en vrai au mois de juillet, vous pouvez voir la bande annonce du spectacle.

Beyrouth Hotel: une pièce pour voyager durant le festival off 2021

Beyrouth Hotel, festival off 2021

Beyrouth Hotel

L’histoire

Un homme de théâtre se rend à Beyrouth pour rencontrer un metteur en scène. Il se retrouve dans un petit hôtel du centre ville. L’hôtel est vide à l’exception de la réceptionniste. Deux univers se rencontrent, se choquent et s’apprivoisent durant toute la pièce.

Une comédie acidulée

Cette pièce de théâtre est une comédie. Mais attention, ne vous attendez pas à rire à gorge déployée. C’est une comédie subtile. Elle vous verra sourire et rire mais elle prépare cette émotion. Pas de gage ou d’effet de manche. C’est le texte et le jeu des comédiens qui vous fera rire. C’est un regard croisé entre la France et le Liban, entre la joie de vivre et la dépression, entre le présent et le passé. Et c’est cette confrontation qui est drôle.

La rencontre de 2 mondes

Dès le départ, on fait connaissance avec une réceptionniste énergique, pleine de vie et de joie de vivre. On se dit qu’on va passer un moment léger avec elle. Et là arrive un client. Pas n’importe lequel, un client français. Et ce client ne vient pas seul. Il emmène avec lui ses peines, ses peurs et un peu d’espoir.

Au delà des deux personnages, c’est deux mondes qui se rencontrent. D’un côté un monde qui profite de la vie car dans une ville en guerre, personne ne peut savoir quand cette vie nous sera enlevée. De l’autre, un monde où la vie n’a aucune saveur et où chaque petit malheur est difficile à surmonter. Le génie du texte et de la mise en scène c’est qu’on ne tombe pas dans la caricature. Les comédiens sont juste dans leur interprétation. Le texte est bien écrit. Il y a même des moments où les rôles s’inversent pour nous rappeler que les personnages sont des humains pas des stéréotypes.

Les incompréhensions entre ces deux mondes sont le sel de cette comédie. On reste en haleine jusqu’au bout pour savoir si ce client dépressif, arrogant va être changé par cette réceptionniste pétillante et heureuse.

Une bande originale qui accompagne le texte

Il y a un troisième acteur pour que cette comédie soit complète. C’est la bande son. Un jukebox trône dans un coin de la scène. Il intervient toujours à bonne escient. Il passe de la musique libanaise, enjouée et fraiche comme la réceptionniste. Mais aussi “Long as I can see the light” des Creedence Clearwater, lourde et triste comme le client. Cette bande son permet tour à tour d’alléger l’atmosphère ou de l’alourdir. C’est vraiment un élément indispensable pour que la pièce puisse aller jusqu’au bout. Pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Un des spectacles à voir durant le festival off 2021

Il sera possible d’applaudir ce spectacle durant le festival off 2021. Allez y sans crainte vous voyagerez en restant dans votre fauteuil. Vous serez transporter à Beyrouth et n’aurez qu’une envie: sortir de cet hôtel afin de profiter de la joie de vivre des Libanais et voir cette plage que la réceptionniste n’arrête pas de vanter. Pour tout cela pas besoin de passeport.

Pour vous faire patienter jusqu’en juillet, voici une petite bande annonce. Bon voyage.

Si vous souhaitez être informé des prochaines chroniques des Noctambules, Veuillez remplir le formulaire si dessus. Pour nous contacter vous pouvez cliquer ici


    Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.