Skip to main content

Il y a des jours où faire le festival c’est difficile car il ne fait pas beau, l’ambiance est morose. Et vous avez la chance de voir un spectacle qui vous transporte. C’est ce qui m’est arrivé avec Pillowgraphies.

Pillowgraphies : résumé

Le sous-titre du spectacle c’est ballet pour fantômes. Rien de mieux peut décrire cette pièce. Mais c’est évidemment trop court.

Une pièce pour les yeux

Ce spectacle est d’abord un spectacle pour les yeux. C’est beau. Mais tellement beau. Il y a deux parties dans ce spectacle. La première, on est plongé dans le noir et seules des lumières noires sont allumées. Apparaissent des fantômes avec leur drap blanc. Le ballet peut commencer. On passe la première partie du spectacle à voir des draps flottés dans les airs.
La deuxième partie du spectacle, les draps tombent et les danseurs exécutent les mêmes danses en pleine lumière. On pourrait penser qu’on va voir le même spectacle une seconde fois. Pas du tout. C’est un tout nouveau spectacle même si les chorégraphies sont les mêmes. Le fantôme prend corps et c’est encore une fois magnifique.

Une poésie incroyable

On pourrait penser que des danseurs sous des draps dans le noir ça va être plat et rébarbatif. Détrompez-vous. Le spectacle le plus onirique que j’ai vu depuis le début du festival. La poésie qui se dégage de ce spectacle est incroyable. Les 7 danseurs nous font vivre des émotions même s’ils sont cachés dessous leur drap.
Ce n’est pas un spectacle, c’est une expérience. Tout le monde peut la vivre. La salle était remplie d’adultes et d’enfants et tout le monde était en admiration.

Pillowgraphies : fiche technique

Il faut absolument aller voir ce spectacle avec les petits comme avec les grands. Pour cela rendez-vous tous les jours à 13h10 à la scierie sauf les

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.