Skip to main content

Le spectacle heureux les orphelins est un des succès du festival d’Avignon 2023. Ils reviennent cette année dans un nouveau spectacle mais toujours avec la même envie de rencontrer le public. Rencontre avec l’un des comédiens, Matthieu Le Goaster.

Les Noctambules d’Avignon : Peux-tu te présenter ?

Matthieu Le Goaster : Je suis comédien dans la pièce « heureux les orphelins » et aussi administrateur de la compagnie hors du temps.

LNA : Quel est ton rapport avec le festival d’Avignon ?

MLG : C’est un rapport tout frais, rapport de novice. Je fais du théâtre depuis tout petit et je suis comédien professionnel depuis 4 ans. Étant plus jeune, j’étais venu au festival avec une troupe amateur. Il y a deux ans, je suis revenu comme spectateur aguerri. L’année dernière, ce fut mon premier festival en tant que comédien.

LNA : Comment s’est passé ce premier festival ?

MLG : Très bien. Pour une compagnie indépendante, Avignon c’est toujours un défi. Nous avons eu la chance de trouver le théâtre de l’Oriflamme. Nous avons eu un accueil du public extraordinaire car dès le troisième jour, on était complet jusqu’à la fin du festival. Nous avons vécu une aventure formidable.

LNA : Comment s’est passé l’après festival ?

MLG : Pour l’instant, la diffusion a été compliquée. Dans le contexte actuel de réduction des budgets, il est de plus en plus difficile de vendre les spectacles. Nous avons quand même vendu dates. C’est pour cela qu’on revient cette année pour convaincre encore plus de programmateurs.

Il y a eu une frénésie autour du spectacle l’année dernière,

LNA : Comment on la gère surtout quand c’est une première fois au festival ?

MLG : Nous nous sommes laissé porter par le truc. Ce qui est très satisfaisant c’est que le tractage fonctionne. On n’était pas complet du jour pour le lendemain. On commençait la journée avec 30 réservations et nous arrivions à remplir la salle grâce aux 4 heures de tractage. C’est très satisfaisant car cela veut dire que notre pièce intéresse avec un petit pitch dans la rue. Avec notre énergie, on a captivé les gens et le contact était super. Les retours des spectateurs étaient aussi une source d’inspiration et d’énergie.

LNA : Que peut-on vous souhaiter pour ce festival ?

MLG : Revivre de nouvelles émotions, avoir du public et une diffusion dans toute la France.

Courez voir cette pièce magnifique tous les jours à 16h45 au théâtre des Gemeaux sauf les mardis.

 

Crédits photo : Compagnie Hors du Temps

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.