GénéralMonument

Les 5 plus belles églises d’Avignon

By mercredi 18 juillet 2018 No Comments

Les églises sont un élément incontournable du patrimoine avignonnais. C’est le témoignage du passé riche de la capitale de la chrétienté au XIVe siècle.

Dans cet article, j’ai souhaité vous présenter les plus belles églises de la ville. J’ai essayé d’être le plus objectif possible dans le classement. N’hésitez pas à me dire laquelle vous préférez dans les commentaires.

Après une expérience vécue en visitant l’église Saint Didier, je vous rappelle que c’est des lieux saints et que le silence et le respect y sont de mise.

 

Numéro 5: La collégiale Saint Agricole

Eglise Saint Agricol

Eglise Saint Agricol

La tradition veut que cette église soit attribué à Saint Agricol. C’était l’évêque de la ville ente 660 et 700. C’est en 1321 que Jean XXII érige l’église en collégiale. Au XVe siècle, elle subit beaucoup de modification. La nef est allongée. Il est aussi réalisé la façade actuelle ainsi que le parvis et les escaliers.  La scène de l’annonciation date de 1488-1489. Durant la Révolution, elle subit beaucoup de dégradation et sera restaurer à partir de 1802.

En 1856, Napoléon 3 se servira du parvis comme embarcadère pour voir l’étendu des dégâts causés par une crue du Rhône.

Il y a deux portes d’entrée. Celle situé sur le parvis. C’est la porte principale. Sinon vous avez une petite porte rue Saint Agricole en haute d’escaliers.

A l’intérieur, ne vous attendez pas à grand chose car l’église est très dépouillée. Contrairement, à d’autres églises d’Avignon, on a du mal à voir la grandeur et la beauté passé de l’église. Il y a la tombe de Saint Agricol et quelques beaux objets dans certaines chapelles. Ce qui me plait dans cette église, c’est le parvis et la façade extérieure.

Eglise Saint Agricole

Eglise Saint Agricole

Numéro 4: Notre dame des Doms

Notre Dame des Doms

Notre Dame des Doms

Notre Dame des Doms est perchée au sommet du rochers de Doms, à coté du Palais des Papes. Cette situation privilégiée donne un caractère impressionnant à cette église. Elle domine toute la ville et elle est visible de très loin aux alentours.

Contrairement au Palais des Papes qui est de style gothique, l’église est de style roman provençale. Elle a été édifiée en 1150 puis agrandie au XIV et XVIIe siècle. L’intérieur est très sombre mais les différents dômes qui accompagnent les chapelles permettent d’avoir une lumière naturelle apaisante. Vous pourrez admirer les tombeaux de Jean XXII et de Benoit XII, deux des Papes d’Avignon. Un orgue dorée est aussi présent. Les fresques murales ainsi que sur les toits des dômes sont d’une beauté époustouflante.

L'orgue doré

L’orgue doré

Dôme avec fresques

Dôme avec fresques

 

Numéro 3: L’église des pénitents noirs

La chapelle des pénitents noirs

On va pas se mentir, j’ai une affection particulaire pour cette église. Je ne saura pas l’expliquer mais cette église coincée entre l’ancienne prison et les remparts me fascine. Elle se situe pas très loin du rocher des Doms et du Palais des Papes mais elle attire peu car le quartier est très calme.

En 1586, Pompée Catilina crée les pénitents noirs. C’est en 1591, qu’ils s’installent dans cette église. Leur vocation étaient au départ de s’occuper des « insensés » de la maison royale attenante. Quand celle-ci fût transformée en prison, ils prirent en charge les soins spirituelles des condamnés à mort. Dès l’entrée de l’église ces deux fonctions sont représentées, avec la présence de deux urnes à aumône. Une pour les insensés et l’autre pour les condamnés à mort.

L’église malgré sa petite taille est séparée en deux. La première partie est moins intéressante. Dans la deuxième partie, les dorures sur bois et les tableaux de Saint Jean Baptiste donne une ambiance de palais à cette église. Les fenêtres n’ont pas de vitraux. Elle sont donc des puits de lumière qui mettent en valeur les toiles et les moulures.  L’église étant fermée entre 1948 et 1983, il y a une atmosphère un peu passéiste dans cette église.

Pour finir , la façade qui a été faite en 1739 par Thomas Lainée, représente l’emblème de la confrérie : la tête de Saint Jean Baptiste décapitée sur un bassin enlevé par des anges.

Tableaux et moulures

Tableaux et moulures

Dorure sur bois

Dorure sur bois

Numéro 2: La basilique Saint Pierre

Saint Pierre Church

La basilique Saint Pierre

Même si je classe cette église deuxième , elle a la plus belle façade des églises avignonnaise.

Celle-ci est le plus belle exemple de gothique flamboyant de la ville. Elle possède deux tourelles polygonales, un grand porche à arc brisé avec un gable orné de feuilles de chou frisé se réunissant en fleuron flamboyant et deux couronnes de style renaissance avec le Blason de Benoit XVI et de l’église. Ces derniers ont été ajoutés en 2012 lors de la consécration de l’église en basilique mineur. Les portes sont en noyer et représentent Saint Jérôme et Saint Michel à gauche et à droite la vierge et Saint Gabriel. Elles ont été réalisées en 1551.

A l’intérieur, on peut voir les ravages de la Révolution. Les chapelles n’ont plus qu’une partie de leur beauté et leur faste d’antan. le cœur est doré et de chaque coté les fauteuils en bois massif sont de toute beauté. Les arcs brisés du toit sont supportés par des sculptures d’anges. On peut facilement imaginé le faste de cette église avant la Révolution.

Nef principale, églises, avignon

Nef principale

Chapelle

Chapelle

Ange supportant l'arc brisé du toit , églises

Ange supportant l’arc brisé du toit

 

La plus belle des églises d’Avignon: la collégiale Saint Didier

L'église Saint Didier

L’église Saint Didier

Voila on arrive à la fin du classement et je me sens dans l’obligation d’expliquer le choix du numéro 1 et du numéro 2. Ce que j’aime dans les églises c’est quand elles sont naturellement dépouillées simple mais belle dans leur conception. C’est pour cela que je préfère la cathédrale del mar à Barcelone à la cathédrale Major.

L’église Saint Didier allie le dépouillement avec l’opulence dans un ensemble des plus harmonieux.

La nef principale est grande est donne une impression de grandeur immense avec ses arcs brisés qui se terminent en colonnade. Les chapelles par contre sont très richement ornés de statues, de fresques ou un haut relief de Francesco Laurana sculpté pour le roi René en 1478. C’est aussi la dernière demeure de Saint Benezet et de Pierre du Luxembourg. Les chapelles leur rendant hommage sont surmontées de vitraux retraçant leur vie. Si ce n’était pas une église ça serait un musée.

Il y a la possibilité de visiter l’église avec un guide qui vous donnera toutes les explications sur chaque oeuvre d’art. renseignement au point accueil dans l’église.

Monument funéraire du cardinale de Déaux

Monument funéraire du cardinale de Déaux

Autel en marbre

Autel en marbre

Bénitier

Bénitier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fresque du portement de la croix

Fresque du portement de la croix

La vie de Saint Benezet

La vie de Saint Benezet

La nef

La nef

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N’hésitez pas à me dire en commentaire quelle est l’église que vous préférez à Avignon.

Avec la Noctambule entre Chretiens et Bourgeois, nous passons devant la chapelle des penitents noirs.

Avec la Noctambule du Pape, nous voyons l’église Saint Agricol.

Nous abordons l’histoire de la basilique Saint Pierre avec la Noctambule entre passé et présent.

Et enfin, nous parlons de la collégiale Saint Didier durant la Noctambule des places.

 

 

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.